Le rapport à la nature

Le rapport à la nature

Nous avons tous un rapport personnel et intime à la nature. Pour certains il est très développé, pour d’autre atrophié.

Respirer

J’aime me plonger en pleine nature aussi souvent et autant que je le peux. Cela me permet de me reconnecter à moi-même. Une bonne façon de le faire où que je sois est d’ouvrir les yeux sur le monde qui m’entoure et respirer. Prendre le temps de respirer, voilà ce qui fait descendre la pression.

Quand j’ouvre les yeux par exemple en forêt, je vois du vert, des tonnes de vert. Je dis vert car la plupart des plantes me sont étrangères : Ho, frustration.

Je suis allée dans une école à classe unique en campagne. Lors de sortie j’ai profité d’un petit apprentissage de quelques arbre et champignons vénéneux (XD) en fonction de ce que l’on trouvait. C’est beau une amanite phalloïde, mais de loin.

Je veux en savoir plus. Et surtout, plus sur ce qui se mange XD.
Un stage me permettant d’apprendre au moins quelques plantes me serait d’un grand secoure.

Article suivantRead more articles

Cet article a 1 commentaire

Laisser un commentaire